recherche

Search form

Solesmes et les musiciens - Vol 2 : Les années 20

Subtotal23,60 €
TVA 5.5%1,30 €
Prix24,90 €
SKU:
2129

ISBN: 

978-2-85274-333-5

Format: 

170x240 mm
448 (+ 12 p. d'illustrations en couleur) pages
Broché
Dom Patrick HALA
Solesmes et les musiciens - Vol 2 : Les années 20

Claude Debussy et Erik Satie, André Caplet, Yvonne Gouverné, Roland-Manuel, André Gedalge, Louis Maingueneau et Gustave Doret.

Ce volume, qui fait suite à celui consacré à la Schola cantorum, regarde en grande partie les musiciens qui sont venus à Solesmes autour des années 20. Il y sera d’abord question de Claude Debussy et d’Erik Satie, considérés dans leur rapport au chant grégorien et leurs hypothétiques passages à l’abbaye.

Trois musiciens d’envergure sont décrits ensuite. André Caplet, d’abord, cet ami intime de Debussy qui dirigera l’orchestre de l’Opéra de Boston, notamment pour la première de Pelléas et Mélisande, en 1912. Il laisse une œuvre de qualité et prometteuse, malheureusement interrompue par une mort précoce : la Messe à trois voix, et surtout le Miroir de Jésus, d’une grande pureté de ligne, à côté de très nombreuses mélodies pour piano, et des pièces de musique de chambre.

Le second, André Gedalge, fut professeur au Conservatoire de Paris. Son influence fut considérable sur ses élèves dont les plus éminents furent Maurice Ravel, Debussy, Honegger, Milhaud, Enesco, Nadia Boulanger. Son œuvre est variée : symphonies, ballets, un concerto, un quatuor, des mélodies.

Roland-Manuel, le troisième, eut une vie toute dévouée à la musique. Il aura de grandes amitiés : Maurice Ravel, dont il fut l’élève et le biographe ; Max Jacob, pour qui il écrira la musique d’un opéra-bouffe, Isabelle et Pantalon ; André Caplet etc. Les Maritain et le Père Aubourg, moine de Solesmes, le guideront sur le chemin de sa conversion au catholicisme. Parmi de nombreuses compositions, on peut citer un autre opéra-bouffe, le Diable amoureux, trois ballets, un oratorio, de la musique de chambre, des mélodies et beaucoup de musique de films. Très cultivé et fin pédagogue, il animera pendant près de vingt ans la fameuse émission radiophonique, Plaisir de la musique.

Enfin, citons la grande figure d’Yvonne Gouverné, fidèle amie de Caplet et de Francis Poulenc dont elle fera connaître les œuvres. Elle dirigera également les chœurs d’œuvres de Messiaen, Duruflé etc., et travaillera étroitement avec Charles Münch. Gustave Doret, musicien suisse, fut également lié à Debussy et à son œuvre.

Aussi cet ouvrage se présente-t-il comme une vaste fresque de la vie musicale et artistique des années 20, en France.